Lutter contre la pauvreté, la misogynie et la destruction écologique, un seul combat

Ce texte est pour vous inviter à une rencontre philosophique et aussi vous proposer une activité de sensibilisation à cette rencontre pour celles et ceux qui le désirent.

Le séminaire

Lutter contre la pauvreté, la misogynie et la destruction écologique
un seul combat
avec la participation d’A.T.D.-Quart-monde et la pensée de Joseph Wresinski

Thème :Lutter contre la pauvreté, la misogynie et la destruction écologique un seul combat. Avec la participation d’A.T.D.-Quart-monde et la pensée de Joseph Wresinski

Date et lieu : Domaine Floravie, 100, route Santerre, Rimouski (le Bic) du vendredi 10 août à 19h au dimanche 12 août à 15h

Question :

Il est facile de démontrer que la justice, l’équité, l’égalité homme-femme, la démocratie participative et le respect de la nature peuvent seuls assurer la paix et, par elle, un bonheur réaliste : si la grande majorité des gens trouvent les décisions justes, il faudra peu de polices et de violence pour les faire respecter; si personne n’est vraiment pauvre ou trop riche, il y a peu de vol ou de crime; si tous les citoyens sont suffisamment éduqués et participent aux décisions indépendamment de leur sexe, il y aura peu de révolte; si l’on ne détruit pas la nature, elle nous donne l’air, l’eau, la nourriture dont nous avons besoin, et il n’est pas nécessaire de faire la guerre pour accéder aux ressources. Le secret de la paix n’est donc pas un secret, un enfant de sept ans peut nous le chuchoter à l’oreille.

Alors pourquoi nos systèmes politiques et économiques semblent-ils favoriser ou justifier l’inégalité sociale, la misogynie et la surexploitation de la nature? De quel déséquilibre intérieur sommes-nous atteints pour qu’il nous soit si difficile d’arriver à la paix et à l’harmonie avec la nature? La lutte contre la pauvreté, la misogynie et la destruction de la nature est essentiellement un seul combat, et probablement d’abord un combat contre ce déséquilibre. Mais ce déséquilibre est-il propre à la conscience humaine ou contraire à elle? Surtout, comment réussir à sortir des cercles vicieux de la violence que sont la pauvreté, la misogynie et la destruction de la nature ?

Nous recevrons quelques volontaires et militants du mouvement. Cinq membres du Mouvement international ATD Quart-Monde viendront nous assister : Geneviève Defraigne Tardieu – chargée des relations internationales du Mouvement, Bruno Tardieu, chargé du centre international Joseph Wresinski de mémoire et de recherche, Susie Devins, déléguée pour la région Amérique du Nord, Philippe et Françoise Barbier, co-responsables d’ATD Quart Monde au Canada. Ils co-animeront avec nos animateurs habituels : Hélène Fortier, Isabelle Fortier, Jacques Perron, Katy Roy.

L’horaire proposé :

Vendredi de 19:00 h à 21:00h Rencontre d’ouverture : formulation de la question à débattre durant le séminaire, présentation des questions d’ateliers et inscriptions aux ateliers.

Co-animation Jean Bédard, Geneviève et Bruno Tardieu

Samedi de 9:00 h à 12:00h Travail d’ateliers en cinq groupes.

Co animé.

Samedi PM Période libre pour profiter de la nature
Samedi de 19:00 h à 21:00h Soirée artistique et de réflexion ouverte sur le thème.
Dimanche de 9:00 h à 12:00h Retour sur les ateliers et première synthèse
Dimanche de 1 :30 à 15:00h Synthèse

Conditions :

Un cahier de réflexion sera donné sur place. Pour payer les frais de location, de photocopies, le courrier, etc., nous demandons une contribution de 40$ payable à l’inscription au nom de Marie-Hélène Langlais. Vous pourrez lire le texte d’accompagnement avant même le séminaire. Il sera sur le site sageterre.orgenviron 15 jours avant le séminaire.

Il faut s’inscrire avant le 15 juillet. Le nombre de places est limité à 80 en raison du permis accordé au Domaine Floravie. Les premières inscriptions payées ont préséance. Les personnes inscrites, mais en surplus, seront avisées par téléphone ou courriel.  Les personnes non avisées pourront considérer leur inscription retenue.

Le Domaine Floravie nous accueille encore cet été. Une pointe de paradis à quelques pas de Sageterre. On peut loger là (cabines ou chalets). S’adresser à 418 736-4000 ou au 1 855 736-5755, www.domainefloravie.com, info@domainefloravie.com.

Mon épouse, Marie-Hélène Langlais (responsable de l’organisation du séminaire), et moi-même serons heureux de vous accueillir.  Pour plus d’information, vous pouvez la rejoindre au 418-736-5859 ou par courriel : jphbedard@globetrotter.net.

 

Le pré-séminaire

Réfléchir via le théâtre de l’opprimé

Du 9 et 10 août 2018

Sageterre travaille en collaboration avec Isabelle Fortier, fondatrice d’Égo/Éco, depuis 2016 en offrant des retraites arrimant mode de vie écologique, intériorité et création artistiquepour inspirer et stimuler les acteurs de changement. Les séjours permettent aux participants à la fois de réfléchir aux enjeux environnementaux tout en faisant un cheminement personnel.

Cette année nous vous offrons l’occasion de vivre un atelier Égo/Éco pour réfléchir autrement en explorant notre question philosophique via le Théâtre de l’Oppriméd’Augusto Boal.

« Le Théâtre de l’Opprimé » souhaite aider à lutter contre toutes les formes d’oppressions pouvant exister dans les sociétés humaines. Plus encore, il entend réveiller l’esprit de contestation indispensable à une société organisée.  Le but est de sauvegarder, développer et redimensionner la vocation humaine, en faisant de l’activité théâtrale un outil efficace pour la compréhension et la recherche de solutions à des problèmes sociaux et personnels.  Le théâtre de l’opprimé est un système d’exercices physiques, de jeux esthétiques, de techniques d’images et d’improvisations spéciales. Aucune expérience requise.

Informations pratiques :

Horaire : Jeudi 9 août de 14h à 17h et vendredi 10 août de 9h30 à 12h30 et de 14h à 16h.

Nourriture et hébergement : Vous pourrez aller manger au village ou apporter votre lunch. Vous êtes responsable de trouver votre hébergement mais il si vous êtes équipé, il est possible de planter votre tente sur la ferme de Jean Bédard.

Prix: 120$

Égo/Éco offre des bourses par souci d’inclusion pour les personnes dont le prix serait trop élevé pour leur moyen financier. Vous pourrez contactez info@egoeco.ca

Inscription : Vous pourrez vous inscrire en ajoutant votre paiement à celui du Séminaire de Jean Bédard

Pour plus d’informations : Contactez Isabelle Fortier à info@egoeco.caou http://www.egoeco.ca

 

 

Feuille d’inscription(Chèque global au nom de Marie-Hélène Langlais) à l’adresse :
2456 rte 132 est #1, Rimouski, G0L 1B0

Prénom, nom__________________________________________________

Adresse_______________________________________________________

_______________Téléphone______________Courriel : __________

Nombre d’inscriptions au séminaire_____ Paiement (40$ par personne)       ______

Don au Jardin Philosophique Sageterre                                                        ______

Inscription à l’atelier pré-séminaire : Réfléchir via le théâtre de l’opprimé    ______

Total                                                                                                 ________________

 

 

Advertisements